7 étudiant.es toulousains de l’ISAE-SUPAERO embarquent : Dirección la planète Mars

del 20 de febrero al 12 de marzo de 2022

7 étudiant.es de l’ISAE-SUPAERO embarcado para una misión de simulación de vida en Marte

Después de 2001, la asociación americana «Mars Society» ofrece a los científicos y estudiantes la oportunidad de reunirse con la Estación de Investigación del Desierto de Marte (MDRS) en el desierto de Utah para vivir una misión de simulación marciana.
Durant 3 semaines, l’équipage 263 de l’ISAE-SUPAERO de Toulouse aura pour objectif de se mettre au service d’entreprises, de laboratoires et de chercheurs pour faire progresser les avancées dans le domaine de l’explorationspacele. Símbolo de la feminización de los oficios del sector espacial, el equipo 263 fait la part belle aux femmes. Ainsi, ce sont 5 étudiantes et 2 étudiants del l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace (ISAE-SUPAERO) à Toulouse qui intégreront, dès le 20 février prochain, le labor base la habitire plante recherè Mars.

« La misión representativa es una verdadera oportunidad en nuestro estudio académico, nos permite experimentar sobre el terreno y nos enfrentamos a la investigación. Nous partageons aussi beaucoup avec un jeune public les enjeux de notre mission de simulator de vie martienne à travers la vulgarisation. J’espère que la participación de nombreuses filles dans cet équipage inspirera Certaines qui hésitent à se lancer dans les sciences », commente MarinePrunier, l’astronome de la mission 263.

Depuis leur lancement en 2001, les missions MDRS permettent à des scientifiques, des étudiants et des ingénieurs de tester du matériel destiné à l’explorationspacele (télécommunications, étude des structure, geologie, des étérience de mains explanatory) retour d’expérience et l ‘amélioration des protocols expérimentaux d’année en année donnent une réelle crédibilité à la mission des étudiants.

READ  La creatividad combate las anomalías en el sexto viaje a Marte

Cette année, l’équipage 263 a pour mission d’estudier et de tester les nouvelles technologies dédiées à l’exploration spacee permettant de préparer le déroulement de futures missions habitées sur la Lune puis sur Mars. En collaborant avec des entreprises, startups et laboratoires de recherches spécialisés dans différents domaines scientifiques appliqués au space, l’équipage participe activement aux futures missions internationales, à savoir le retour de l’Homne a la Mission de la NASA à plus long terme, le premier pas de l’Homme sur Mars.

Promoción del sector espacial auprès des élèves de collèges et lycées

En partenariat avec l’association OSE ISAE-SUPAERO, l’équipage 263 de la mission MDRS souhaitait aporter une dimension éducative à son projet en présentant le monde du secteur space aux élèves de l’Académie de Toulouse. Pour cela, les étudiants de l’ISAE-SUPAERO réaliseront avec 9 classes de collégiens et lycéens des expériences qui gravitent autour des sciences de l’explorationspacele, dans le but de les sensibiliser à ces la enjeuxer et
démarche scientifique. À l’instar de Thomas Pesquet et de son expérience du Blob lors de la mission Alpha, les étudiants réaliseront plusieurs expériences préparées en amont avec les élèves qu’ils partageront par l’intermédiaire Journal d’un Bord de MD « podcast » gratuitement à para nosotros. Ces expériences seront, une fois de retour de mission, partagees en classe.

MDRS 2022: una misión, dos equipos

Desde el 30 de enero de 2021, un primer equipo de 7 étudiant.es de l’ISAE-SUPAERO a déjà rejoint la station MDRS para realizar une dizaine d’expériences confiées par des entreprises et laboratoires de recherche. Le dimanche 20 de febrero de 2022, ils seront remplacés par l’équipage 263 qui prendra le relai sur les missions déjà commencé et finalisera les expériences. Tels les astronautes européens dans la Station spacele internationale, les deux équipages de l’ISAE-SUPAERO se succèderont afin de permettre la poursuite des expériences dans la durée. En total, los 2 equipos resteront 6 semaines dans la estación MDRS.

READ  La NASA lanza licitaciones para dos alojamientos privados a bordo de la Estación Espacial Internacional

Autour de la commandante, Cerise Cuny déjà partie en 2019 (en bas au center de la photo), quatre autres étudiantes de l’ISAE-SUPAERO prennent part au projet de simulator de vie sur Mars: (en haut de gauche à droite) Elena Lopez-Contreras, Botaniste ; Valentine Bourgeois, Santé/Sécurité; Léa Rouverand, Biologiste / Géologiste et Marine Prunier, Astronome. Elles seront épaulées par deux garçons, égallement étudiants à l’ISAE-SUPAERO, (dans l’ordre) Mathéo Fouchet, Ingénieur de bord et Nicolas Wattelle, Journaliste.