Joshua Dubau : « Ça montre que je peux le faire » – Actualité

Joshua Dubau : « Ça montre que je peux le faire » - Actualité

Pendant les dix heures d’avion qui vont le ramener vers la France ce lundi, Joshua Dubau risque de refaire de nombreuses fois le scénario du Championnat du Monde de cyclo-cross. Le Champion de France a de quoi être frustré. Alors qu’il se trouvait dans le groupe de tête, le Champenois a chuté dans le troisième des neuf tours et ses rêves se sont alors envolés. “Dans une descente, un Belge m’a serré contre un piquet, informe-t-il à DirectVelo. J’ai dû changer de vélo mais il y avait un souci dessus. «J’ai été gêné jusqu’à ce que je reprenne mon premier vélo».

Tout avait pourtant bien commencé pour lui. Face aux Thomas Pidcock, Eli Iserbyt et compagnie, il n’avait fait aucun complexe. “Nous en avions parlé avant le départ. On savait que c’était roulant et que le place allait être important. J’ai fait l’effort pour bien me placer». Avant la fin du premier tour, le coureur du Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys a même pris les commandes devant tous les cadors présents dans l’Arkansas. «J’ai pris la tête sur la route, j’en ai eu l’occasion. J’ai pu faire la descente en tête, prendre quelques mètres d’avance. Si ça faisait la guerre derrière, ça me permettait d’avoir un peu d’avance. Je savais que si j’avais cette possibilité-là, il ne fallait pas se gêner. J’avais tout intérêt à faire ça».

« JE REVIENDRAI »

Même si la suite n’a pas été celle espérée, ce moment où il a mené les débats restera important dans sa carrière. “C’est cool de prendre la tête sur un Mondial, c’est la première fois que ça m’arrive! Ça débloque mentalement, ça montre que je peux le faire”. Ce dimanche, il a fait preuve d’une belle force mentale pour continue de se battre après être reparti au-delà de la 20e position. “Je me suis bagarré comme je pouvais, j’ai essayé de remonter du mieux possible, de sauter de groupe en groupe mais ce n’était pas simple. Je n’ai pas fait une mauvaise curso mais j’aurais bien voulu voir ce que j’aurais pu faire sans cet incidente. Je reviendrai».

READ  Los estadios de fútbol checos se enfrentan al racismo

S’il visait bien mieux qu’une 15e place (ver clase), Joshua Dubau avait réussi son approche. Il avait choisi de ne pas se rendre le dimanche précédent à la Coupe du Monde de Hoogerheide. «Je voulais limiter la fat comme on partait dès le lundi. On avait dix heures d’avion, cinq heures de route… Il y avait le décalage horaire etc. Les sensaciones étaient bonnes ces derniers jours, le pari a donc été gagnant”. Cette saison 2021-2022 restera un bel exercice pour lui, avec ce premier titre de Champion de France. Il a déjà dans un coin de la tête la saison prochaine. «J’aurai envie de montrer le maillot, de continue ma progression et d’encore plus m’affirmer au niveau international». J’ai réussi à dominar cette année en France. Avec un peu de chance, ça serait cool que Clément (Venturini) soit encore plus là la saison prochaine, pour batailler et élever le niveau français”. À Fayetteville, les deux camarades de chambre ont fait honneur au cyclo-cross français.