Montpellier enchaîne en s’imposant à La Rochelle, mauvaises opérations pour Biarritz et Perpignan

Gabriel Ngandebe et le MHR ont inscrit quatre essais à Marcel-Deflandre.

Le MHR a fait choter La Rochelle, Lyon s’est imposé à Perpignan, Brive an enfoncé le BO.

Montpellier renverse La Rochelle

Privé de nombreux cadres, le Stade Rochelais s’est incliné ce samedi à domicile face à Montpellier (23-29), à l’occasion de la 16e journée du Top 14. Les Maritimes, qui restaient sur une défaite à Castres en Top 14 , concèdent leur troisième revers à Marcel-Deflandre en deux ans (dos victorias de Toulouse). Le MHR, qui a inscrit quatre essais, confirme sa bonne form actuelle en signant un septième succès d’affilée en Top 14, dont quatre à l’extérieur.

El Lyon impone sa patte à Perpignan

Le réalisme et la puissance lyonnaise ont parlé samedi face à Perpignan (28-23), le LOU imposant sa loi à Aimé-Giral et confortant sa place dans le Top 6. Pour Perpignan, ce quatrième revers à domicile é fragilise l’, malgré le point de bonus défensif accroché à l’ultime minute. Désormais onzième avec 22 puntos, l’USAP est amenazado por Toulon, qui se déplace dimanche soir au Stade Français.

Lyon, director privado de hijo Pierre Mignoni, touché par le Covid-19, et de ses internationaux, a fait la différence en seconde période au terme d’un match haché, sans grand rythme, mais sous influence lyonnaise de bout en bout, malgré Les deux cartons jaunes de Ngatai et Niniashvili. Perpignan, privé de sa pépite Melwyn Jaminet retenu par le XV de France, n’a jamais pu changer de braquet, même si les Catalans menaient à la pause grâce à un essai tout en decision d’Acébès (10-9).

READ  WTA - Montreal (Q) - García, Doudin y Borrell Bueno, Mladenovic falló #Montreal #NationalBankOpen #Burel #RogersCup

Lyon (44 puntos) profita ensuite pleinement de l’expulsion temporaire d’Ugena (59e, antijeu) pour asseoir sa domination, Regard en force et Arnold en bout de ligne faisant le break (16-28 a la 67e). L’essai d’Eru à la sirène ne console pas les Catalans, mais leur offre un point de bonus défensif qui peut peser dans la lutte pour le maintien.

Brive se donne de l’air aux dépens de Biarritz

Brive, bien qu’en infériorité numérique pendant une mi-temps, a su reporter avec le bonus le choc de la peur face à Biarritz (33-10), s’extirpant ainsi de la zone rouge samedi à l’occasion de la 16e journée de Top 14. Sur une dynamique négative depuis trois mois, le CAB peut souffler. Il a fait preuve de caractère, s’appuyant sur ses qualités ancestrales de combat pour prendre le dessus sur un BO fragile comme sa position au classement et rapidement démuni dès que la pression monte. Pourtant, le scénario tendu de cette rencontre, avec cinq avertissements et une expulsion, aurait pu sourire à la lanterne rouge, certes dominée au score en fin de première période (19-0), mais qui s’estai de sonée retro ‘espoir, signé de l’ancien de la maison corrézienne Da Ros, en supériorité numérique.

Más les hommes de Jeremy Davidson, étonnamment peu à l’aise face aux perches, ont resserré le jeu pour glaner cinq points précieux dans la lutte pour le maintien. Il n’a fallu qu’un quart d’heure aux Coujous pour se faire la belle au score. Une pénaltouche gagnante conclue par le talonneur Matu’u (20e), suivie d’un essai de Zafra después de une remontée de terrain de 80 mètres et une percée de Bituniyata (23e) ont sanctionné au minutes prix de fort di la péx 19), antes que Fa’aso’o n’enfonce le clou (19-3, 34e).

READ  José Mourinho ayuda a la Roma a ganar su primer título europeo

L’expulsion de Paulos (40+3) pour un coup de tête sur l’essai de Da Ros n’a pas change le cours de cette partie maîtrisée par les locaux, qui ont fait fructifier leur advance par deux pénalités de Hervé, venu au relais de Laranjeira, avant de profiter du carton jaune de Olmstead (75e) pour inscrire l’essai de la délivrance et du bonus offensif par Acquier. Avec un écart de 23 puntos en la final, le CAB ne se rattrape pas de sa défaite à l’aller à Aguilera (37-9) au goal-average particulier, mais doit se satisfaire des sept points d’avance qu’il possède désormais le promu vasco.