un garage auto solidaire appelle aux dons de voiture à Échirolles

France bleu Isère : Bonjour Guy Labrunie, vous êtes le trésorier de l’association Solidarauto 38. Quelle est votre différence par rapport aux garages auto traditionnels ?

Guy Labrunie: Nous sommes un garage associatif. Ça, c’est la première différence. Et surtout, nous avons pour mission de favoriser la mobilité des personnes en dificult para facilitar la inserción sociale et professionnelle. En consecuencia, nous pratiqons des activites de garage traditionnel, c’est à dire l’atelier de mécanique, la vente de voitures d’occasion avec des ouvriers professionnels, avec des mécaniciens professionnels. En revanche, nous pratiquons ce métier à destino prioritairement de nos bénéficiaires, qui sont des personnes dont le quotient familiar est inférieur à 1.000 euros au sens de la Caisse d’allocations familiales. Ces personnes beneficient de prestations à des tarifs très inférieurs au prix du marché, notamment, pour ce qui est de la main d’oeuvre. Esto es lo que distingue a los garajes tradicionales. Nous arrivons à faire ce métier comme ça parce que nous bénéfions de gestes de solidarité. Toute personne peut d’une part, venir faire entretenir sa voiture à l’atelier à un tarif commercial normal, ce qui nous permet de favoriser l’équilibre de l’exploitation, et d’autre part, elle peut venir apporter sa voiture en don. Comme pour n’importe quelle asociación, le donne lieu à une attestation fiscale.

France bleu Isère : Est-ce qu’il ya des critères pour donner sa voiture ?

Absolument pas de critères. Tout le monde peut donner sa voiture. Tout le monde est bienvenu, à partir de moment où la voiture est roulante et qu’elle n’est pas en trop mauvais état, nous sommes très heureux de réceptionner les voitures. Actuellement, nous avons vraiment un besoin important de renouveler notre parc et il est très important que nous puissions bénéficier de dons de voitures qui sont reconditionnées et remises en circulación auprès de nos bénéficiaires. ¡C’est aussi du recyclage! En particular, auprès des personnes qui viennent acheter des voitures chez nous, nous faisons une formation pour leur apprendre à entretenir leur voiture pour que ça leur coûte le moins possible. Nous pointons des eléments très précis dans une voiture qu’il faut soigneusment surveiller et entretenir. Et nous démontrons qu’en faisant un entretien préventif correct, ça coûte beaucoup moins cher que si, derrière, il faut aller réparer les voitures. Et en plus, du point de vue de la sécurité, c’est beaucoup mieux. Il vaut mieux que les freins marchent.

READ  ¿Las comisiones de acciones gratuitas se convertirán en la norma en Canadá?

France Bleu est à vos côtés durant cette crise sanitaire et économique. Chaque jour à 7h15 dans «La nouvelle éco», votre radio s’intéresse à une entreprise ou un secteur d’activité. Comenta se porte-t-il ? Comentar se projette-t-il dans l’avenir ?