Pierre Lescure : comentario Bernard Tapie l’a sauvé un soir de match entre le PSG et l’OM

Pierre Lescure : comentario Bernard Tapie l'a sauvé un soir de match entre le PSG et l'OM

En una entrevista acordada con Bixente Lizarazu, Pierre Lescure está confiado en su relación con Bernard Tapie, a la cabeza de l’OM quand lui était dirigeant du PSG. Et il a notamment raconté le jour où l’homme d’affaires l’a exfiltré du stade Vélodrome.

On connait la passion de Pierre Lescure pour le cinéma, mais il est aussi passionné par le football. Dans les années 1990, au moment du rachat du Paris-Saint Germain par Canal+, le directeur général de la chaîne cryptée était l’un des dirigeants du club parisien. Il assistit à de nombreux matches, à Paris ou ailleurs… Et notamment à Marseille, lors des matches entre les équipes rivales.

À l’époque, Bernard Tapie était à la tête du club marseillais. Mais si entre les supporters du Paris-Saint-Germain et de l’Olympique de Marseille, les Relations étaient très tendues, entre Pierre Lescure y Bernard Tapie, ce n’était pas le cas. «C’est imposible de ne pas bien s’entendre avec [Bernard] Tapie, en tout cas de ne pas avoir un rapport fort, chaleureux, tonique, voire contradictoire et s’engueuler»confié le chroniqueur de C a vousen el podcast Planeta Liza, sur France Bleu, presentado por Bixente Lizarazu. Et d’ajouter: «On n’a pas eu de conflit.«

Pierre Lescure: «J’ai été ex-filtré par Bernard lui-même»

«j’ai quand même un souvenir cuisant d’un fameux derby o sur une tête de [Basile] Boli, en est battus»una explicación de Pierre Lescure, faisant référence an un match ayant eu lieu en 1993. Des tensiones et desviolences entre les supporters ont éclaté à la fin du match au stade Vélodrome. «C’était après la finale de la Ligue des Champions qu’ils ont gagné brillamment»s’est souvenu le supporter du club parisien. «Tapie m’avait dit: «Ne t’inquiète pas, on va les calmer». On se retrouve en tribune présidentielle et il ya quand même deux boulons qui me sont arrivés par loin de la tête.» Et alors que les chooses auraient pu dégénéré, c’est Bernard Tapie, décédé en octobre 2021, qui l’a sauvé : «J’ai été exfiltré par Bernard lui-même, qui était un peu gêné. Pour que les boulons lleguen en tribune présidentelle, c’est qu’on avait visé au lance-pierres. On en était là.» Pas le plus glorieux souvenir de cette période faste de l’OM.

READ  "Ya no puedo hacer nada", explica el exjugador amputado