Une chanteuse meurt du coronavirus après s’être volontairement contaminée: le cri du cœur de son fils

Il s’en prend à la mouvance anti-vaccin.

Tiempos de conferencia: 2 min

Hana Horka, chanteuse du groupe de folk tchèque Asonance, est morte dimanche 16 janvier, à l’âge de 57 ans. Elle avait délibérément contracté le virus en vue d’obtenir son pass sanitaire, an annoncé sa famille, comme le rapporte La voz del norte.

Interrogé lundi sur la radio publique iRozhlas.cz, le fils de la chanteuse, Jan Rek, a expliqué que sa mère a refusé de se faire injectionr et s’est volontairement exposée à la maladie que lui et son lesé dere, to cin, tous avaient attrapée avant Noël. «Elle a décidé de vivre normalement avec nous et préféré attraper la maladie plutôt que de se faire vacunar», un resumen de Jan Rek.

Deux jours avant son décès, Hana Horka avait écrit sur les réseaux sociaux : « J’ai survécu… ça a été haut en couleur. Donc maintenant il va y avoir théâtre, sauna, concert, sauna… Et un voyageurger à la mer. »

En République tchèque, la preuve d’un vaccin ou de la sortie récente du Covid-19 es necesario para todos los lugares culturales y deportivos, así como para los bares y restaurantes.

Jan Rek acusó a las cifras locales de la mouvance anti-vaccin d’avoir convaincu sa mère de ne pas se faire et d’avoir ainsi «vaccine du sang sur les mains». « Je sais exacement qui a forgé son opinion […] Je suis triste qu’elle ait cru davantage des étrangers que sa propre famille. Ce n’était pas que de la désinformation totalal mais aussi des avis sur l’immunité naturelle et les anticorps créés en attrapant la maladie », a lamentaté le fils de la chanteuse.

READ  Actualización de la epidemia en el mundo el domingo 16 de mayo