Moderna a commencé des essais sur les humains d’un vaccin contre le VIH utilisant l’ARN messager

Les récents succès de la technologie de l’ARN messager, y permis le développement en un temps record de vaccins contre le Covid-19, a suscité des espoirs.

Artículo revisado por

Público

Tiempos de conferencia: 1 minuto.

Les premières doses d’un vaccin contre le virus du sida utilisant la technologie de l’ARN messager onté administrées chez des humains, ont annoncé jeudi 27 janvier l’entreprise américaine de biotechnologie’organization et Iniciativa Internacional de Vacunas contra el SIDA (en inglés). Cet essai, dit de phase 1, sera réalisé aux Etats-Unis sur 56 adults en bonne santé et séronégatifs.

Malgré quatre décennies de recherche, les scientifiques n’ont toujours pas réussi à mettre au point un vaccin contre cette maladie qui tue chaque année des centaines de milliers de personnes. Mais les récents succès de la technologie de l’ARN messager, ayant permis le développement en un temps record de vaccins contre le Covid-19, dont celui of Moderna, a suscité des espoirs. Le but du vaccin testé est de stimuler la production d’un cierto tipo d’anticorps (bnAb), capaz d’agir contre les très nameux variantes en la circulación du VIH, le virus provoquant la maladie du sida.

READ  Tras 24 días de protestas, la policía ha recuperado el control de Ottawa